[Vegan] Kimchi Coréen

jeudi 12 septembre 2019
J'ai découvert le Kimchi lorsque j'avais 13 ans lors d'un voyage en Corée du Sud ou j'allais passer des vacances chez mon père. A l'époque je ne connaissais rien au monde merveilleux de la cuisine Coréenne. Dix ans plus tard j'ai commencé à apprendre à cuisiner et j'ai alors redécouvert la cuisine Coréenne en version végétale et croyez moi elle ne manque pas de saveur!


Le Kimchi est un plat traditionnel composé de piments et de légumes lacto fermentés, on le sert généralement en accompagnement avec d'autres petits plats appelés banchan.


Le Kimchi que l'on trouve dans le commerce contient généralement du poisson, j'ai alors décidé d'apprendre à faire le mien et de vous partager la recette que je fais depuis des années. Elle est très simple et économique à réaliser.
Ingrédients:

• 1 chou chinois
• 4 oignons verts
• 1 carotte,
• 1 cas de gingembre émincé
• 2 cas d'ail émincé
• 1 cas de Gochujang (c'est une pâte de piments fermentés Coréenne que l'on trouve en épicerie asiatique, vous pouvez en mettre plus ou moins selon vos goûts épicés). Les recettes traditionnelles utilisent du Gochugaru pour faire du Kimchi, qui est une poudre de piment Coréen mais je n'en ai jamais trouvé, ceci dit ça marche très bien avec le Gochujang et je l'utilise pour facilement dans mes autres plats.

• 80 ml de sauce "poisson" (80 ml d'eau chaude avec un morceau de kombu d'environ 6 x 6cm, c'est une algue que l'on trouve en supermarché asiatique + 1 cas de sauce soja + 1 cas sucre)
• 60 g + 120 g de sel (120 g de sel à diluer dans 1L d'eau tiède et 60 g de sel pour faire dégorger le chou (j'utilise du gros sel))


Autre option pour sauce "poisson" si vous ne trouvez pas facilement de Kombu

• 1 cas Tamari ou sauce soja
• 1 cas sucre
• 40 ml jus d'ananas
• 40 ml eau tiède

Recette:
Coupez le chou chinois en deux dans le sens de la longueur, puis en quatre. Coupez et jetez les bouts.

Recoupez chaque morceau en deux dans le sens de la longueur.

  Coupez ensuite le chou en morceaux dans le sens de la largeur.
Trempez au fur et à mesure les morceaux de choux dans l'eau tiède salée et placez une couche dans un grand bol séparé. En utilisant les 60g de sel, saupoudrez une quantité égale sur la couche avant de répéter cette étape jusqu'à ce que tout le chou ait été utilisé. 
Placez une assiette sur le dessus du saladier, et couvrez le avec un torchon propre.
Épluchez et émincez la carotte et l'oignon vert.
Mélangez le Gochujang (ou le Gochugaru), le gingembre, l'ail et la sauce "poisson" dans un grand bol. Incorporez les carottes et les oignons verts et bien mélanger.

Placez le bol sur l’assiette contenant le chou et laisser à témpérature ambiante pendant 3h.
Une fois les 3 heures écoulées, égouttez le choux et rincez-le plusieurs fois pour éliminer le plus de sel possible. Égouttez le bien et ajoutez le au mélange épicé. Bien mélanger jusqu'à ce que tous les morceaux de chou soient enrobés et que l'on obtienne un beau mélange rouge vif.

Placez le mélange dans un bocal propre, sec et stérilisé.

Pressez bien le chou en le mettant en pot mais ne le remplissez pas au maximum. Laissez un espace car le pot risquerait de déborder avec la fermentation.

Laissez à température ambiante pendant au moins 24 heures avec le couvercle à moitié ouvert avant de le placer dans le réfrigérateur (vous pouvez le laisser jusqu'à une semaine à température ambiante si vous voulez un goût plus prononcé avant de le mettre au frigo, en général je le laisse 24h).

Une fois refroidi votre Kimchi est prêt! vous pouvez le conserver des mois au frigo, il sera encore meilleur!

Celui de la photo ci dessous a 4 mois et il est vraiment délicieux.

[Sevilla] La Cantina Mexicana

mercredi 27 février 2019
A défaut d'avoir habité au Mexique, un des pays que j'aime le plus au monde 🇲🇽❤️ j'habite à Séville depuis quelques mois et ça me plaît de plus plus, surtout qu'ici il y a plusieurs restaurants Mexicain Celui ci est le troisième que je teste, la Cantina Mexicana et c'est celui qui a plus belle déco! Frida Kahlo, Lucha libre, Virgin de Guadeloupe, Piñata... tout y est! Au menu 3 plats labellisés Vegan (dont Le guacamole à demander sans crème) Mais au moment de passer commande le serveur me propose d'autres plats en version Vegan 😋 J'ai donc pris un plat veganisé en Tapas "Chilaquiles al Guarillo" et un plat Vegan "Flautas de zanahoria" et les deux étaient excellents 👌🏻 Plus un jus d'hibiscus appelé "Jamaïca", au Sénégal on l'appelle "Bissap" et c'est une de mes boisson préférée 🌺

A falta de vivir en México, uno de mis país que amo lo más del mundo 🇲🇽❤️, vivo en Sevilla por unos meses y la gusta cada vez más, y hay varios restaurantes Mexicanos 😍. Es el tercero que probo, la cantina mexicana y es el que tiene la decoración la más hermosa! Frida Kahlo, Lucha Libre, Virgen de Guadalupe, Piñata ... ¡hay todo! En el menú, 3 platos etiquetados Veganos (cuyo el guacamole a pedir sin nata) Pero cuando pedí por platos, el camarero propuso otros en versión vegana 😋 Así que tomé un plato de tapas en versión vegana "Chilaquiles al Guarillo" y una "flauta de zanahoria" vegana, los dos muy rico 👌🏻 Y un agua de "Jamaica" (hibisco 🌺), en Senegal, se llamo "Bissap", y es una de mis bebidas favoritas

Chilaquiles al Guarillo 5,90€
chips de maïs, haricots, sauce guajillo
Totopos de mais, frijoles, salsa guajillo 
Flautas de zanahoria 4,90€
Carotte enveloppée dans une tortilla de maïs, salsa verde ou Mole
Zanahoria envuelta de tortilla de maíz, salsa a elegir entre Mole, salsa verde.
 
Agua de jamaica 2,50 €
Servicio salsa & chips 1,50 €

La Cantina Mexicana

Calle Francos, 14
41004 Sevilla

Horaires/Horario
Lundi/Lunes 21h - 00h
Mardi à samedi/ Martes a sabodo 13h30 - 16h / 20h30 - 23h
Fermé le dimanche
Cerrado el domingo

[Japon] Vegan à Kobe + château d'Himeji

vendredi 23 mars 2018
Une chose est sûre, Kobe ne ressemblait pas à ce que j'ai pu imaginer! Je m'étais fait l'idée que c'était une petite ville, allez savoir pourquoi?! Il faut dire que je ne m'étais pas vraiment renseignée sur cette ville, hormis qu'elle soit tristement célèbre pour son "bœuf de Kobe"et qu'elle a été victime d'un tragique séisme en 1995. J'avais lu qu'elle valait le détour pour son architecture et c'est pour cette raison que j'ai décidé d'y passer une journée. Quelle fut ma surprise en arrivant de Nara de découvrir que c'était une très grande ville !!! 
Je n'y suis pas restée longtemps, je suis arrivée en fin de journée et je suis repartie le lendemain midi, j'ai seulement pris un métro pour me rendre au port, et je me suis baladée un peu dans les alentours.
Vestiges du terrible séisme de 1995 qui a causé la  mort à 6 437 personnes et qui a fait 43 792 blessés.

Manger Vegan à Kobe

La ville compte 7 restaurants Vegan/végétarien et une boulangerie vegan où je suis allée manger une petite gaufre au Matcha, Kanauta, pas mauvaise mais un peu sèche.
La ville étant très grande, les restaurants étaient trop loin de mon hôtel et j'ai préféré me reposer, je suis alors allée chercher quelques snacks dans un supermarché pour mon repas du soir.
J'ai dormi à l'auberge Nakamura, non loin de la gare et qui était tout à fait correct (26€ la nuit en dortoir de 8). L'auberge est en quelque sorte autogérée par les voyageurs car personne n'assure une permanence toute la journée, en cas de soucis un téléphone est mis à disposition pour appeler (ou pour s'enregistrer à l'arrivée il faut sonner et attendre un peu que quelqu'un arrive, le mieux est de donner son heure d'arrivée pour avoir quelqu'un sur place sans attendre) et en partant on laisse les clefs dans une boite. Il y a également une petite cuisine à disposition.
Le lendemain je me suis rendue sur l'île de Naoshima en faisant un arrêt au magnifique château d'Himeji où j'ai laissé mon sac à dos en consigne (500 Yen/4€ le grand casier). Je vous recommande vivement d'aller le visiter, il est magnifique et vous y passerez bien 2h de temps si ce n'est plus!
 
Droit d'entrée dans le château: 1000 Yen/8,20€

Epinglez moi:
A suivre: L'île de Naoshima

[Japon] Vegan à Nara

dimanche 18 mars 2018
Il y a déjà 10 mois, je m’envolai pour la première pour le Japon (Voir mon article sur mon itinéraire et budget de 3 semaines), un pays pour lequel j'ai eu un véritable coup de cœur 💛 

Une de mes étapes préférées et ou je retournerai avec plaisir est Nara, une ville située à quelques dizaines de kilomètres au sud de Kyoto. Capitale du Japon de 710 à 789,  la ville a été très influencée par le bouddhisme de part ses relations avec la Chine et la Corée. Nara est aussi connue pour son Saké et pour ses Daims (ces animaux sont en réalité des cerfs Sika, une espèce proche du daim mais légèrement plus petite) qui se baladent sans crainte dans un parc de plus 500 hectares mais peuvent s'aventurer au delà sans soucis. Beaucoup de gens font l'aller retour en train sur une journée de Kyoto, mais j'ai décidé d'y passer une nuit avant de continuer ma route vers le sud. Et je suis tellement heureuse de l'avoir fais! Je suis arrivée à Nara en fin de journée et je me suis rendue dans une adorable auberge de jeunesse, The deer Park Inn 23 € la nuit en dortoir de 6, avec possibilité d'utiliser la cuisine.
A peine posées mes affaires à l'auberge je me suis empressée de ressortir voir les daims que je commençais déjà à apercevoir sur la route. La nuit commençait à tomber, il n'y avait que quelques personnes mais très peu de touristes, c'était paisible, beau et c'était tellement génial pour pouvoir approcher ces animaux de près qui semblaient pas être dérangés par ma présence.
Puis je suis allée faire quelques courses dans un supermarché pour manger tranquillement le soir à l'auberge. J'ai trouvé plusieurs choix vegan comme des makis, des Onigiris (dont mon préféré aux fleurs de cerisier), du tofu, des patates douces caramélisées, et en en dessert des boulettes de riz et azuki (haricots rouges). Je suis ensuite allée voir le coucher du soleil du haut d'un temple, ce qui m'a conforté dans mon choix de passer une nuit à Nara 🌅
Le lendemain je me suis levée tôt pour profiter un maximum de la ville avant de reprendre le train dans l'après midi pour Kobé
Je suis tout d'abord allée visiter le temple de Todai-Ji temple pour voir le Daibutsu (Grand Bouddha) haut de 14,9m et pesant 500 tonnes, il n'y avait que quelques personnes alors que ce temple très fréquenté en journée.
Droit d'entrée 500 yen/4€ 
 le Daibutsu 
 Je suis allée ensuite aller me promener dans le parc de Nara, qui offre une très belle vue en hauteur de la ville (342 m), tout en prenant soin de regarder ou je mettais les pieds...
 Droit d'entrée au parc de Nara 150 yen/ 1,20€

En fin de matinée je suis allée me balader en ville et faire une dégustation de Saké qui fait parti de l'histoire de la ville .
Nippon-Itchi (Littéralement: Marché Japonais) a été une de mes boutiques coup de cœur du voyage, on y trouve divers objets fabriqués au Japon par différents créateurs ou designers. C'est une bonne adresse pour ramener des souvenirs.
 Plusieurs petits temples sont à découvrir dans les rues de Nara
Dégustation de Sake 500 Yen/4€ 
En arrivant à dégustation, on vous installe autour d'un petit bar central et on vous fait déguster 5 sortes de saké. Je connaissais pas bien cet alcool et j'ai été agréablement surprise du goût, et de la variété des saveurs, notamment celui aux fleurs de cerisiers 🌸. Il n'était pas loin de 12h, j'avais eu une matinée bien chargée entre les temples, la petite randonnée qui grimpe et le centre ville et je n''avais rien dans mangé depuis la vieille et les 5 sakés m'ont fait tourner la tête! J'ai alors très vite consulté mon application HAPPY COW pour trouver un endroit ou manger! 
Par chance, un restaurant végétarien se trouvait pas loin, Kinatei, je me suis installée au comptoir et j'ai discuté avec la patronne qui parlait anglais, et qui était ravie d'avoir des étrangers venir dans son restaurant.

Kinatei [Végétarien]
En sortant, la différence était incroyable, il y avait beaucoup de monde dans les rues, tous venaient passer une journée à Nara de Kyoto! Chaque Daim était entouré de personnes tentant de faire le meilleur selfie avec lui ! Il était temps pour moi de reprendre un train et j'étais tellement heureuse d'être arrivée la vieille à contre courant du le flux de touristes et avoir bien profité de cette calme mâtiné. 
 Il est interdit de nourrir les daims, hormis avec des galettes de riz shika senbei dont les daims raffolent, vendu sur place à 150 Yen
Vous l'avez compris, Nara a été un vrai coup de cœur pour moi et j'y aurai bien passé plusieurs jours, en profitant de la matinée et de la soirée, laissant le monde envahir la ville l'après midi, en allant me poser dans le parc à bouquiner auprès des daims #perfectday


A suivre Kobé

Cherry Vez Zombie. Fourni par Blogger.

Search This Blog