Trois semaines de voyage en solo à Cuba

mercredi 13 janvier 2016
Fin août 2015, dans la continuation de mon voyage en Amérique Latine et après avoir trouvé des billets d’avion INTERJET une semaine avant le départ au prix de 200€ A/R (+ 25€ de Visa) j'ai décidé d’aller à Cuba. Cela faisait un moment que j'avais envie d'y aller et c'était la bonne occasion.
Ne trouvant pas de guide de voyage au Mexique j'ai trouvé à télécharger le Petit Futé de 2011 pour m'aider un peu à trouver un bon itinéraire.
Je suis partie dans l'idée qu'à Cuba l’accès au net était très peu répandu mais une fois sur place j'ai été surprise d'apprendre que depuis le 18 juin 2015 le wifi est disponible dans 16 grandes villes (La Habana,  Pinar del Río, Artemisa, Mayabeque, Matanzas ,Villa Clara, Cienfuegos, S. Spiritus, Ciego de Ávila, Camagüey, Las Tunas, Holguín, Granma, Santiago de Cuba, Guantánamo, Isla de la Juventu)
Et si se connecter y a quelques années coutait $6 de l’heure aujourd’hui la carte d'une heure est à $2.

La liste des points wifi Etecsa
 
Dormir à Cuba 


Depuis 1997 le gouvernement a autorisé aux Cubains de louer une ou plusieurs chambres dans leur maison pour leurs permettre de gagner de l'argent. Pour cela il leurs suffit de s’enregistrer officiellement en tant que Casa Particular et de poser un logo «arrendor divisa» sur leur porte. Tout est très contrôlé et la première chose que l'on vous demandera en arrivant dans votre casa c'est votre passeport pour vous inscrire dans un registre officiel.

Avant de partir j'avais vu que les tarifs pour une nuit variaient de 15 à 40 CUC pour une chambre privée avec un grand lit et une salle de bain.  J'étais un peu inquiète de payer ce prix là en voyageant seule car il n'y a qu'à la Havane où l'on peut trouver des dortoirs avec des lits à $8.
Finalement je n'ai jamais payé plus de 12 CUC la nuit incluant généralement le petit déjeuner et parfois même à $10 (et j'ai rencontré en fin de séjour un Français qui m'a dit ne jamais avoir payé plus de $8 en négociant).

Pour trouver une casa vous pouvez sois:

* Demander dans celle où vous vous trouvez s'ils en connaissent pas une sympa.
* Passer par internet/guide de voyage en vous fiant aux recommandations.
* Attendre d'être sur place en cherchant une casa dans la rue par vous même.
* Ou en trouver une directement à la sortie du bus car beaucoup de propriétaires attendent les touristes et il y a tellement de concurrence qu'il est facile de négocier. 
Mon budget Casa Particular pour 23 jours (sachant que j'ai fait 2 trajets en bus de nuit) a été de  220 CUC soit une moyenne de 10,50 CUC/ 9,20€ par nuit.

Dans les rues de la Havane

Comme à mon habitude j'ai beaucoup marché et ce, malgré la chaleur (la température est montée jusqu'à 36° et les femmes étaient vraiment mieux équipées que moi en se protègant du soleil avec des parapluies).

Lors de ma première journée à la Havane je suis partie tôt de mon hostel situé dans le quartier Vedado, j'ai descendu le long de la grande Rue 23 pour arriver au Malecon qui longe la mer puis j'ai marché jusqu'au quartier de la Havana Vieja. Les maisons sont magnifiques, d'architecture hispano-coloniale, parfois parfaitement bien restaurées, d'autres moins par faute de moyen, et il n'est pas rare d'en voir qui ont été malheureusement abandonnées.

Le quartier de la vieille havane vaut la peine d'être parcouru en long en large et en travers, en prenant quelques pauses pour manger de petits churros, ou boire un bon Mojito sur une des mignonnes terrasses que compte le quartier.

A la fin de journée pour rentrer à ma casa je suis passée par le quartier Chinois, j'ai emprunté plein de petites rues et ce sont des quartiers très agréables à traverser. Les habitants descendent leurs chaises devant chez eux pour converser entre voisins tandis que les enfants jouent au foot et certains hommes aux dominos.

Et surtout ce qui donne beaucoup de charme à Cuba ce sont les vieilles,  grosses voitures américaines qui défilent en nombre faisant office de taxi collectif, de voitures particulières ou de tour pour touristes, je ne me suis jamais lassée de les regarder. 

Voyager seule 

Durant mon séjour je n'ai pas rencontré beaucoup d'autres voyageurs qui, comme moi, voyageaient seuls, j'ai rencontré majoritairement des couples, des familles ou des groupes d'amis. Il faut dire qu'il est plus facile de rencontrer du monde en auberge de jeunesse qu'en casa particular... (Par contre quand je suis retournée au Mexique, j'ai rencontré beaucoup de voyageurs qui allaient se rendre à Cuba prochainement).

Je dirai que meilleur moyen de rencontrer des gens est de faire des excursions mais je me suis vite rendue compte qu'elles étaient chères, entre $15 et $30, allant de quelques heures pour une balade à cheval, à une journée pour la visite d’un parc national et cela peut très vite faire gonfler le budget!

Être une femme seule à Cuba est assez épprouvant, on m’avait prévenu mais je ne pensais pas à ce point là. Vous êtes constamment sollicités par les hommes dans la rue, on vous propose souvent si vous avez besoin d'un taxi, ou d'un chico (!) et vous ne ferez pas deux mètres sans entendre des « Psssst », des « Hola », « Baby », « Hey you », « Linda », « Guapa » et j’en passe. Ignorez les et ils monteront le son comme si vous ne les aviez pas entendu, essayant coûte que coûte de capter votre attention! Si cela ne m'a dérangé à la Havane (hormis que je me suis quand même pris une main au cul lors de ma première sortie!), ça m'a beaucoup plus pesé en quittant la capitale, les remarques étant de plus en plus insistantes !!!!... allant à la limite du harcèlement à Santiago de Cuba!

Cela m'a beaucoup affecté lors de ma première semaine, ajouté au fait que je n'ai pas rencontré grand monde, que les excursions étaient hors budget et que pour couronner le tout ma banque trouvant suspect mes nombreux déplacement en Amérique Latine avait décidé de bloquer ma carte bleue un weekend, et comme je tardais toujours à retirer de l'argent je ne m'en suis aperçue que lorsque je n'avais plus que $10 en poche... le prix d'une communication de 8min à l'international et j'ai pu régler mon problème qu'au bout de 3 jours...

Mais je ne voulais pas rester sur un mauvais souvenir à Cuba et j'ai décidé de continuer mon chemin, en espérant de ne pas faire de mauvaises rencontres (comme ce vendeur de beignets, avec qui j'ai conversé pendant 30 min, de tout et de rien qui a commencé à me caresser la cuisse et qui malgré que je lui demande d'arrêter, retentait encore!)

Mais fort heureusement arrivée à Baracoa j'ai fait de bonnes rencontres comme ce vendeur de popcorn, Junior avec qui j'ai parlé durant des heures en mangeant du popcorn qu'il m'avait régalé ou Louis, un jeune homme assez drôle qui m'a appris mes premiers pas de Salsa, Henry, ce beau cowboy qui m'a emmené faire une balade à cheval tout l'après midi à Guardalavaca et voir le couché du soleil en haut du Mirador, ou bien Jordan qui m'a appris à conduire son tuk-tuk dans les rues d'Holguin, attisant la curiosité de tous les passants, j'avoue avoir beaucoup ri ce soir là.

Les plages à Cuba

Cuba possède vraiment des plages magnifiques mais il y en a pas mal qui ne sont accessibles qu'en déboursant une fortune comme les Cayo ou de petites îles qui ont des hébergement hors de prix... 

A Vinales pour aller à la plage il n'y a pas de bus mais uniquement des excursion à $25 la journée !

Mais heureusement il y a des plages accessibles aux petits budgets qui sont toutes aussi belles, comme à Trinidad, pour vous y rentre le bus ne coûte $2 A/R, à Baracoa il vous faudra prendre un taxi collectif à $5 ou aller à pied à la playa blanca qui a un prix d'entrée de $2 (j'ai eu la chance de rencontrer Lala, une charmante petite mamie dont la fille habite en France, du coup sans rien lui demander elle m'a fait passer pour une amie de sa fille pour que je n'ai pas à payer, puis m'a offert un café chez elle, une belle rencontre). Il y a une grande plage de sable noir,  gratuite dans le centre de Baracoa mais la première chose que j'y ai vu est le cadavre d'un chien dans un sac plastique, et en regardant mieux des cranes d'animaux dans les rochers, à croire que c'est quelque chose de courant... De plus les détritus que les gens jettent du Malecon finissent par arriver sur la plage, cela ne m'a donné envie de m'y baigner...

Enfin la plage de Guardalava est une magnifique plage facilement accessible et gratuite! Une partie est très tranquille tandis que l'autre est plus festive, musique à fond et bouteille de rhum à la main. A vous de choisir l'ambiance.

Après avoir sondé les cubains sur la plus belle plage du pays, la réponse à été unanime, il s'agirait de Varadero, la plus grosse station balnéaire de Cuba où il n'est pas facile de trouver un hébergement pas cher. En général les gens viennent en All inclusive, petit bracelet au poignet leur donnant accès à l'hôtel, aux buffets et aux boissons...

Deux monnaies à Cuba

A Cuba il y a 2 monnaies, la monnaie nationale, le CUP qui permet aux Cubains de s’acheter des produits de première nécessité comme du café, du sucre, du riz, de la viande, du tabac, à manger dans la rue (pizza, pain au fromage, petits gâteau..), des fruits, des légumes, le cinéma, le taxi collectif… et il y a le Pesos convertible, le CUC qui équivaut au dollar Américain 1 CUC = $ 1 avec lequel on fait ses courses dans les supermarchés où les produits sont généralement importés: sauce tomate, pâtes, savon, jus d'orange, lessive, eau... C'est aussi avec cette monnaie que les touristes payent la plupart de leurs vacances (Restaurant, hébérgement, bus, escursion...)

En tant que touriste,  on peut utiliser les deux monnaies en changeant une petite partie à la banque mais on essayera souvent de mettre la monnaie nationale au niveau du CUC, par exemple pour aller au toilettes l’entrée est à 1 MN et on essayera parfois de vous faire payer 1 CUC !!

Pour voyager pas cher il est indispensable de se procurer la monnaie nationale !

Par exemple une barre de chocolat à Baracoa que l'on voudra dans la rue à 1 CUC coûte dans une boutique locale que 6MN soit à 0,25 CUC.

Végétarien et Vegan à Cuba 

Je vais être franche avec vous, avoir un régime Vegan équilibré à Cuba me parait impossible. Je m'étais documentée avant d'y aller et j'avais quelques craintes à ce sujet, mais je pensais pouvoir me faire de grosses salades, des bols d'avoines, des haricots, des fruits... sauf qu'arrivée chez le vendeur de légumes je n'ai trouvé que des concombres, des avocats et parfois des tomates pour me faire des salades. Aller au supermarché pour la première fois est aussi un peu déroutant, il y a vraiment très peu de choix et il n'est pas rare de voir des rayons entiers uniquement avec de la sauce tomate! On trouve des haricots mais uniquement déshydratés, il y a très peu de boites de conserve, ce qui est compliqué lorsqu'on a pas de cuisine à disposition...
Manger Vegan au restaurant est mission impossible (je n'ai trouvé qu'un restaurant affichant clairement des options simples végétariennes comme du riz ou des spaghettis aux légumes), bien que parfois que vous pouvez trouver des spaghettis au fromage avec de la sauce tomate et les demander Sin Queso.
Il n'y a pas de pizza aux légumes et toutes les pizzas sont de toute façon préparées à l'avance.

Un autre moyen de manger Vegan est de demander à votre casa de cuisiner pour vous, mais en général cela vous coutera entre 5 et 7 CUC/$ contre 5 MN (0,15€) pour une pizza au fromage, un pain avec des œufs ou du fromage dans la rue.

J'ai, pour ma part,  fait une parenthèse dans mon régime Vegan sur l'île, j'avais emmené quelques barres de céréales trouvés au Mexique (le choix n'est pas aussi grand qu'en France) pour la première semaine mais ça n'a pas été suffisant pour tenir tout le séjour.

Pour conclure, si vous voulez conservez votre régime lors de votre séjour, je vous recommande fortement d'emmener de quoi manger dans vos bagages, des barres de céréales, des protéines de soja déshydratés, du lait végétal en poudre, de l'avoine...
Restaurant à Vinales "La Bejenrena" où les options Végétariennes (et en l'occurrence ici Vegan) sont clairement spécifiées sur la carte.
Pizza au fromage 5 MN/0,16 € Chichi 5 MN et Petit cornet de cacahuètes 1 MN/ 0,03 €
Papayes 5 MN le petit saut, Avocat entre 5 et 10 MN suivant les villes et Pina de Raton, cueillis à Vinales (et j'ai attendu 3 Semaines que ça murisse avant de pouvoir les manger!)

En règle général en légumes chez les vendeurs de fruits et légumes qu'il y a dans la rue, on trouve des concombres, des tomates, de la courge, des oignons, de l'ail, j'ai vu une fois des haricots verts et en fruits, avocat, papaye, ananas, mangue, goyave, citron, orange

Les spécialités à Cuba
Les cigares, le café, le chocolat et Cucurucho (Un mélange de noix de coco râpée, de fruits et de sucre, enveloppé dans une feuille de bananier)

Quelques prix 

Pesos Convertibles
Une petite bouteille d’eau 1 CUC
Une grande bouteille d’eau 1,5 CUC
Un bidon de 5 L d’eau 1,90 CUC
Une carte internet 1h 2 CUC
Une carte postale 0,70 CUC
Un timbre pour l’Europe 0,85 CUC
Un plat de Spaghettis Tomate/fromage dans un restau local 1CUC + Un jus naturel 0,60 CUC
Un plat de Spaghettis Tomate/fromage dans un restau Touristique 3/4 CUC
Une grosse pizza au Fromage dans un restau local 1,50 CUC
Une bière dans un bar 1,50 CUC
Un Cocktail 2,50 CUC
Une petite brique de sauce tomate 1 CUC
Une bière en supermarché 1CUC
Canette de cola (Marque Cubaine) 0,50 CUC
Canette de coca 1 CUC
1 noix de coco sur la plage 1CUC (sachant que les Cubains payent 1 MN!)

Pesos Cubain
Une petite pizza au fromage dans la rue 5 MN
Un pain au fromage/ Un pain avec un oeuf 5MN
Un petit cornet de cacahuètes 1 MN
Un cigare 1MN
Un paquet de cigarette de Cuba 7MN
Un gros pain 3 MN
Un avocat (A la Havane: 5 MN, a Vinales 10 MN, A Cienfuegos 6MN, à Baracoa 4 MN)
Un petit ananas 10 MN
Une Papaye 15 MN
Un petit régime de banane 5 MN
Un jus naturel 2 MN
Un Café (petit tasse expresso) 1 MN
Un petit gâteau 2/4 MN
Une petit barre de chocolat à Baracoa 6 MN
Un petit cornet de cacahuètes dans la rue 1 MN
Une course en taxi à la Havane 10 MN
Une course en moto à Santiago de Cuba 10 MN
Une place de cinéma à la Havane 2 MN

Mon parcours

La Havane
Comme mentionné plus haut j'ai beaucoup aimé la Havane. Je me suis beaucoup baladée, je suis allée au cinéma voir mon premier film Cubain sur la vie d'un travesti FATIMA, je suis allée au parc, j'ai marché le long du Malecon, j'ai bu des bières Cristal et à ma grande surprise j'ai été voir un concert de CJ Ramone, bassiste du mythique groupe THE RAMONES, groupe de Punk Rock Californien qui ce soir là reprenait les titres du fameux groupe. Au concert j'ai eu la chance de croiser la bassiste du groupe Porno para Ricardo qui m'a filé un cd vidéo/mp3 très complet du groupe Punk qui fait polémique à Cuba (pour en en désaccord avec le régime de Fidel Castro) A écouter!
J'ai également eu la chance de rencontrer une de mes dessinatrice préférée, Cha qui tient le génialissime blog http://blog.chabd.com/ et qui se trouvait elle aussi être à Cuba en même temps que moi ! Je vous recommande vivement de lire ses bandes dessinées sur Cuba (et les autres aussi!).
http://blog.chabd.com/archives/2012_10_01_archives.html
 Cuba n'a décidément pas fini de me surprendre !
Vinales
Les paysages de Vinales sont magnifiques! Mais la ville étant extrêmement touristique on se sent vite comme un gros billet et il n'est pas si facile d'avoir de vrais échanges avec les gens, y compris avec ma casa qui me mettait la pression pour que je mange chez eux ou que je prenne le mari comme guide...
Toutes les offices proposent des tours à cheval pour aller voir les caves dans les montagnes, et les fermes de tabac, mais les chevaux qui sont utilisés pour ces tours m'ont paru maigres, fatigués, et sont vulgairement marqués par des numéros... ce qui n'avait l'air de déranger les touristes ravient de leur petit tour (cela m'a rappelé le triste sort des éléphants en Thaïlande).

Je suis partie seule à la recherche de la seule cave accessible sans guide, la Cueva de la Vaca
et sur la route je suis tombée sur un vieux paysan très sympa qui n'a jamais quitté sa région et qui m’a proposé de me guider pour $10 la journée (pour environ 5h, ce qui m'aurait couté $25 avec un guide en ville). J'ai alors été visiter deux fermes de tabac et une magnifique cave avec une piscine naturelle,  à l'intérieur,  qui était beaucoup plus éloignée. Sur la route j'ai pu longuement converser avec ce vieil homme et manger des goyaves pour la première fois et j'ai adoré.
Une des attractions de Vinales est le mur de la préhistoire, vous pouvez vous y rendre en taxi ou comme moi à pied en longeant la route (ce ne fut pas la meilleure des ballades...). Sur place vous pouvez,  soit payer $1 pour voir l"œuvre" de près ou vous contenter de la voir de loin, ce qui m'a amplement suffit...
 Cienfuegos
Je suis arrivée à Cienfuegos pendant les perturbations météorologique de la tempête Erika et il pleuvait à torrent. Mais la ville est jolie et vaut la peine de s'y arrêter une journée.
Ma première idée était d'aller à Playa Larga mais contenu du temps j'ai préféré annuler cette partie du pays...
Trinidad
Trinidad est une très jolie ville qui mérite une halte de plusieurs jours. Se promener dans les rues est un vrai régal, monter au mirador voir une vue de la ville et des alentours (le gardien qui s'y trouve est une personne charmante qui vous expliquera tout ce que vous voulez savoir), la plage est superbe et le soir les lieux pour boire un verre et danser ne manquent pas! (Mais j'ai oublié de mentionner que de nombreux bars demandent un prix d'entrée...)

La playa Ancon, pour vous y rendre cela vous coutera seulement 2 CUC A/R, c'est la plus grande plage mais la plus belle étant à quelques arrêts avant ou l'eau est encre plus limpide (descendez en même temps que les locaux).

Sancti Spiritus  
Cette ville n'était pas prévu au programme mais pour J'ai beaucoup aimé me balader dans cette jolie ville pas vraiment touristique. J'y suis passée pour prendre un bus de nuit pour Santiago de Cuba. Une journée suffit pour arpenter les rues. J'ai rencontré un étudiant en anglais qui m'a payé une bière car fan de rock il aimait bien mon style et nous avons bien discuté.
Santiago de Cuba
La deuxième ville économique du pays n'a pas été pour moi un très bon souvenir. Coté harcèlement de rue il n'y a pas pire! De plus les hommes vous proposeront d'être "gratuitement" votre guide pour la journée... J'ai parlé pendant près de 30 min avec un vendeur de gâteau de tout et de rien, c'était chouette mais celui à commencer à me caresser la jambe comme si parler avec moi assez longtemps lui en donné le droit.
Baracoa
J'ai commencé à me détendre à Baracoa où j'ai pu allé danser pour la première fois la salsa avec un Cubain super sympa qui n'a pas essayé de me sauter dessus, parler des heures avec un vendeur de popcorn qui m'a régalé d'un sachet et même rencontré quelques voyageurs. De plus,  les plages sont les plus belles que j'ai vu à Cuba, j'y suis restée 4 jours.
Guardalavaca
J'ai été surprise de voir ce qu'était Guardalaca, une toute petite ville sans bar comme dans toutes les autres villes (Pas de Casa de la Musica, Trova...), un tout petit supermarché, quelques kiosques à Pizza et un gros complexe hôtelier sur la plage. Il n'y a pas non plus de marché (sauf le samedi), et pour acheter des fruits et légumes il faut aller sur la route d'Hoguin où se trouve de petits kiosques. J'ai rencontré un Cubain qui m'a gentiment proposé de m'accompagner en Taxi jusqu'à un de ces vendeurs (ce qui me ferai payer le trajet $1 contre $5 en y allant seule avec ma tête de touriste). Et ne trouvant pas de taxi au retour nous avons pris un camion encore moins cher, c'est un transport fréquemment utilisé sur l'île. Plus tard la propriétaire de ma casa est venue me dire que l'homme qui m'a aidé ce jour là est venu lui demander combien de temps je restais et si je cherchais pas de la compagnie haha. En attendant j'étais contente j'avais mes fruits et légumes! Et je pouvais aller passer mes journées à la plage.
 Holguin
J'ai passé la journée à Holguin en attendant un bus ou un taxi collectif de nuit pour retourner à la Havane. La ville est appelée la ville des parcs car il y en a plusieurs dans le centre mais il s'agit surtout de petites places et vous en ferez rapidement le tour. Ceci dit la ville étant moins touristique il est plus facile de parler avec les gens. c'est là que j'ai rencontré Jordan, le chauffeur de tuk-tuk qui insistait pour faire un tour mais avec moi au voulant, on inverse les rôles! 

Les transports 

Pour se déplacer en bus les touristes n'ont pas d'autre choix que de se déplacer en Viazul nettement plus cher que les bus locaux. J'ai tenté une fois de prendre un bus local avec l'aide d'un Cubain (moyennement un peu d'argent mais ça me serait revenu moins cher que le Viazul) , il fallait seulement que je dise que j'étais étudiante si on me posait la question mais finalement le conducteur du bus a refusé et j'ai pris pour le même prix un taxi collectif non officiel pour 25 CUC (contre 45 CUC le Viazul)

Avion Cancun-La Havane 3,650.42 MXN soit 200 € A/R
Visa à payer à l’aéroport de Cancun 25€
Aeroport-Havana 25 CUC (pas de bus mais possibilité de s’arranger avec d’autres touristes pour partager la course, pour ma part je n’ai trouvé personne…
Havana-Vinales  Viazul 12 CUC
Vinales-Cienfuegos 36 Viazul CUC
Cienfuegos-Trinidad Viazul 6 CUC
Trinidad-Sancti Spiritus Viazul 6 CUC
Sancti Spiritus-Santiago de Cuba Vizaul 28 CUC
Santiago de Cuba - Baracoa Viazul 15 CUC
Baracoa-Holguin Taxi collectif 25 CUC
Holguin-Guadarlavaca 5 CUC Taxi Collectif, 0,25 cts Bus local (seulement le matin)
Holguin - La Havane Taxi Collectif à négocier 25 CUC
Taxi aéroport 25 CUC
Se renseigner avec sa compagnie si la taxe de 25 CUC du retour est incluse ou non dans le billet d’avion, avec Interjet elle l’était.

En 3 semaines sans compter l'avion et le Visa j'en ai eu pour environ 208 CUC de transport

Hebergement : 220 CUC
transport:  208 CUC
Cadeaux (cigares, boites, sac, bijoux...): 125 CUC
Autres: Nourritures, eau, sorties... 177 CUC

Mon budget total a été pour 23 jour de 560 € (sans billet d'avion, visa et cadeaux)

18 commentaires:

  1. Super article, j'envisage d'aller peut être à Cuba cette année, très utile !

    RépondreSupprimer
  2. Super les photos. Je reviens de mes deux mois sur Cuba !

    Je n'ai pas eu le temps de me rendre jusqu'à Santiago de Cuba, mais on m'avait effectivement prévenu que les personnes insistaient beaucoup plus que sur La Havana.

    Mes deux postes de dépense les plus importantes étaient effectivement le logement et les bus. Il est dur de contourner leur règle et de prendre des bus pour cubain...

    Sur mon blog, j'ai écrit pas mal d'articles sur Cuba si ca t'intéresse : http://capitaineremi.com/pays/cuba/

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cet article. Je vais bientôt à Cuba et tes conseils me seront utiles. Je prends note d'apporter des protéines de soja déshydratées, et aussi des barres d'énergie et de la levure maltée. Peut-être aussi de la poudre de protéines?

    Si je cherche un endroit plutôt tranquille, sans les hordes de touristes, et plutôt dans la nature, tu me recommandes Baracoa? Pour l'instant, on veut aller à la Havane, à Vinales, à Cienfuegos et à Trinidad.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir ^_^ Tu peux t'emmener de la poudre de protéine et demander à ta casa d'en mettre dans tes Smoothies si tu veux.
      Baracoa a de très jolies plages tranquilles ou tu peux aller passer la journée (en Taxi ou en vélo si tu es très motivée!), après ça dépend de combien de temps tu pars car le bus est long pour aller à Santiago de cuba puis à Baracoa de Trinidad! Mais Trinidad a aussi de très belles plage, elles sont accessibles en bus mais le trajet ne coute vraiment pas cher! Il y a un peu plus de monde mais on est tranquille sur la plage, la playa Ancon est plus connue mais tu peux demander à descendre avant ou la plage est la plus belle et ou il n'y a pas de touristes (Descend en même temps que les Cubain ;) ) Bon voyage!!! Et mange plein de Goyave elles sont délicieuse à Cuba ;)

      Supprimer
    2. J'ai très hâte de découvrir Cuba. Je voyage avec ma mère, qui aimerait éviter les longs trajets, alors je crois que nous n'irons pas à Santiago et Baracoa. Elle trouve déjà que le trajet Vinales-Cienfuegos est trop long. Est-ce que les paysages en bus sont habituellement jolis? Je me souviens qu'au Costa Rica et au Guatemala, les trajets étaient vraiment agréables pour les yeux.

      On envisage de passer quelques jours à La Boca, un village près de Playa Ancon.

      Mmm, la dernière fois que j'ai mangé des goyaves, c'était en confiture en voyage. J'en ai sûrement déjà aussi mangé des fraîches, mais tu me donnes envie de me rafraîchir la mémoire avec des tonnes de goyaves.

      Supprimer
    3. Quelques jours à la Boca près de Ancon ça me fait rêver ^_^

      J'avoue avoir pas mal dormis dans les longs trajets, mais Cuba n'a pas été pour moi le plus beau pays a traverser en bus (mais ma partie préférée du pays a été de Baracoa à Holguin ou la terre est rouge).

      J'ai découvert les Goyaves a Cuba, je n'avais jamais gouté et j'en ai beaucoup beaucoup mangé du coup! J'en ai mangé après ça au Mexique et au Brésil mais elles n'étaient pas aussi bonne qu'à Cuba! A Vinales j'allais en cueillir et j'en avais plein les poches ^_^

      Profitez bien!! Tu vas poster des photos sur ton blog? :)

      Supprimer
  4. Oui, je n'y manquerai pas, quelque part vers la fin du printemps. Merci pour tous tes conseils.

    RépondreSupprimer
  5. Je pars en voyage en en février prochain avec ma famille et nous allons donc suivre précieusement vos bons conseils.

    RépondreSupprimer
  6. J'y vais au mois d'Avril et ton article ton à pic!
    Il est très complet et vraiment bien expliqué!
    Ma pauvre quand tu t'es sentie harcelée... C'est pas drôle ça par-contre =/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, j'espère que tout ça te sera utile! Tu pars seule? Si tu y penses je veux bien avoir ton retour ;)

      Supprimer
  7. Bonjour
    Couple de retour 23jours jours a Cubz.
    Surprenant.deroutant.mais quels souvenirs!
    Tacis collectifs et jolies casas
    (25 a 30 cuc)

    RépondreSupprimer
  8. Chouette article, très complet ! Actuellement au Mexique je m'apprête à passer 10 jours à Cuba, et j'avoue que le harcèlement de rue que tu mentionnes me fait un peu peur...
    Sinon tes photos sont magnifiques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) Et dis toi une chose, Cuba est un pays très sure, il ne t'arrivera rien, c'est un peu lourd quoi ;) Bon voyage! Il y a plein de belles choses à Cuba, et aussi de belles rencontre :)

      Supprimer
    2. Merci ça me rassure :-) Une petite question sinon, pour les casas c'est pas trop dur de négocier les tarifs ? Je vois beaucoup des tarifs autour de 25-30 cuc minimum, pour une personne seule ça fait beaucoup ! Mais je ne sais jamais comment m'y prendre pour négocier efficacement et sans heurter les gens...

      Supprimer

    3. Je n'ai jamais payé plus de 12CUC la nuit en casa particular ;) (10 cuc au plus bas avec le petit déjeuner à Trinidad, bon après faut pas t'attendre au grand luxe mais c'est propre et pas cher). En général il y a plus de casa que de touristes donc négocier est assez simple! Il suffit d'expliquer calmement que seule tu ne peux pas payer autant qu'en couple, ça n'a choqué personne t'inquiète ;) Aussi tu peux demander dans les casas ou tu es s'il n'en connaissent pas qui pourrait être dans tes prix (beaucoup de casas travaillent entres elles, c'est comme cela que j'ai eu une super chambre, avec télé, salle de bain et même petite cuisine avec plaque, bouilloire, frigo et petit déjeuner inclus en plein Santiago de Cuba pour 12CUC la nuit :) )

      Tu trouvera toutes les casas ou j'ai été et les prix dans cet article:

      https://cherryvegzombie.blogspot.fr/2016/01/9-mois-sac-dos-8-pays-quelques-chiffres_7.html

      Supprimer

Cherry Vez Zombie. Fourni par Blogger.

Search This Blog