Pangandaran en Indonésie sur l'île de Java

vendredi 7 novembre 2014
Il y a déjà un an, je commençais à explorer l'Indonésie. Voici le dernier article sur mon voyage d'un mois et demi, je vous parle de la ville de Pangandaran sur l'île de Java.

Pour se rendre à Pangandaran il faut (depuis Yogyakarta) se rendre à Sidareja en train (les paysages sont magnifiques), puis prendre un becak jusqu’à la station de bus, et ensuite un bus pour la ville de Pangandaran.

Yogyakarta-Sidareja 150 000 RP
Becak 20 000 RP
Sidareja-Pangandaran 150 000 RP

Arrivé à Pangandaran (à la station de bus) vous avez le choix de prendre un becak pour 5000 RP jusqu'à la mer pour vous rendre aux auberges ou d'y aller à pied mais ça fait un peu loin quand on est chargé.

Il y a très peu d'information sur internet sur cette ville et les hôtels que j'y ai trouvé étaient beaucoup plus chers que celui que l'on m'a conseillé sur place à 70 000 Rp/nuit (petit déjeuner compris). Il s'agit de Panorama à la plage, qui était tenu par un couple Franco/Indonésien avant que le mari Français ne décède il y a 2 ans d'un accident de la route. Depuis la gérante (qui est très sympa) continue a tenir seule l'hôtel (avec sa ribambelle de chats).

Sur place vous pouvez vous procurer gratuitement une carte de la ville dans le Tourist center sur le front de mer.
 
Ou manger Végétarien et Vegan à Pandangaran ?
Il y a quelques warung en ville, certains un peu excentrés lorsque l'on est à pied mais il y a un petit supermarché près de la station du bus ou vous trouverez du Tofu Frit épicé (Tahu en Indonésien), des glaces et de petits gâteaux délicieux vegan.
Sur place j'ai très vite fais la connaissance de Dindin, un guide touristique parlant très bien Français. Dindin s'est présenté à moi et m'a offert d'être mon guide privé pour 250 000 Rp pour visiter les environs (le Green canyon et la Green Vallée) en scooter. Mais un guide privé me coutait trop cher, il m'a alors proposé de partager ce tour avec un couple d'Hollandais pour 150 000 Rp, si toutefois je voulais bien conduire un scooter (le couple ne savait pas conduire).

Ce fut alors une des visites les plus excitante de mon voyage! Dindin connait la région comme sa poche et nous a fait emprunter ses raccourcis à travers les plantations de cocotiers, les petits villages, s'arrêtant de temps en temps voir un atelier de fabrication de sucre de coco, voire des femmes qui s’affairaient tout la journée a ouvrir des noix de coco, regarder un père et son fil fabriquer artisanalement des marionnettes traditionnelles sculptées, allé au Green canyon, a la green vallée et assister à une course de Pigeons.

Tous les endroits ou nous sommes passés, les petits chemins empruntés, il est impossible de le faire sans guide, au risque de se perdre très rapidement! En général je me balade seule, tentant de parler avec les locaux mais croyez moi, un guide comme Dindin c'est une perle.
Visite d'un atelier de marionnettiste (métier qui se transmet généralement de père en fils), tout est entièrement fait à la main à partir d'un bloc de bois.
Fabrication artisanal de sucre de coco, un vrai délice.
Nous avons donc été au Green Canyon (sachez qu'il faut payer 125 000 RP la location du bateau, que Dindin se charge de régler), il est possible de s'y baigner, c'est un endroit magnifique, une corde est à votre disposition pour vous aider à avancer à cause du courant.
Green Canyon
Puis nous sommes allé manger, j'ai dis à Dindin que j'étais Vegan et il nous a emmené dans un warung proposant un très grand choix de Légumes en tout genre, tofu, tempeh ou j'ai mangé comme une reine pour moins d'1€ (fruit en dessert compris!)
Puis nous sommes allé à Green Valley (15 000/pers également réglé par Dindin) ou nous avons eu quelques sensations fortes à nager à contre courant, sauter d'en haut dans des rapides, et jouer à Tarzan et Jane, ce fut génial!
Le soir se déroulait une course de pigeon, et Dindin nous a demandé si ça nous intéressait d'y aller, c'est un sport national en Indonésie et ça m'intriguait de savoir dans quelle condition cela se passait, puisque les pigeons sont lâchés donc libres de ne pas revenir s'ils le souhaitent...
Tout d'abord des lieux sont crées pour cela, ce sont comme de grosse armatures en fer que l'on trouve en général sur les stades de foot.
Les pigeons mâles sont emmenés par paire à 50m ou plus selon l'expérience du pigeon puis lâchés dans les airs.
En attendant des femelles sont tenus par les deux équipes respectives à l'arrivée qui scrutent impatiemment le retour des mâles.
Une fois les mâles repérés les femelles sont alors secouées en l'air pour attirer le mâle (ça c'est la partie que je n'ai pas aimé!)
Et ce jour là 2 pigeons mâles ne sont pas revenu (hihi)
Les spectatrices
 
Moi et Dindin
Pour contacter Dindin, voici son mail: yafidin@yahoo.com et son numéro de téléphone: (+62)812 2376 0776, il parle aussi bien Anglais que Français et je vous le recommande vivement! Et s'il vous fait écouter son programme en Français c'est surement ma voix que vous entendrez :)
Le lendemain je suis partie seule visiter la presqu'île de Pangandaran qui abrite une réserve naturelle dont 80 % sont constitués de forêt tropicale. Parmi la flore, on trouve la fleur géante rafflesia (que je n'ai pas eu la chance de trouver). On peut également y apercevoir des buffles sauvages (banteng), des daims (kijeng), gibbons, tortues, tapirs, cerfs, serpents, lézards, et de nombreux oiseaux au beau plumage (calaos).

On y voit beaucoup de daims, dans la jungle, sur la plage et qui ne sont franchement pas peureux.

La grotte des chauve-souris
Les daims sont partout, en ville, attendant aux portes qui donnent sur les cuisines des restaurants, dans la jungle, et sur la plage!
J'y ai également vu de gros crabes de terres, des chauves souris, des singes, des lézards et de jolis papillons.
Et le soir les rosalies illuminées valent le coup d’œil!


J'espère que mes articles vont ont plu! Je vous recommande vivement de visiter l'Indonésie! Mon seul regret est de ne pas être partie plus tôt et d'avoir eu beaucoup de pluie durant mon voyage et peu de soleil (la saison des pluies étant d'octobre à avril). Selon moi le meilleur moment pour y aller serait d'avril à juin quand il n'y a pas encore trop de touristes, et que les prix ne s’enflamme pas suivant les endroits... Aussi il est très agréable et de rien réserver a l'avance en étant sur de trouver ou dormir sans problème, chose qui doit être plus compliqué en haute saison. 

6 commentaires:

  1. Waouw, superbe ce voyage au bout du monde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vraiment une belle destination <3

      Supprimer
  2. Merci de m'avoir fait découvrir le green canyon ! On y va cette été en famille ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir, vivement les vacances alors ;)

      Supprimer
  3. Super informations je pars 4 semaines sur java en avril et je passerai par là

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SUPER :D La bise à Dindin si tu le croises ;)

      Supprimer

Cherry Vez Zombie. Fourni par Blogger.

Search This Blog