Visit.Org: A la rencontre du Monde

mercredi 24 juin 2015
Si vous me suivez sur Facebook, vous avez dû voir que j'ai déjà parlé du site internet Visit.org et qu'un logo d'Ambassadrice est apparu sur mon blog.
Aujourd’hui je vous explique un peu plus ce qu'est ce site, comment je l'ai connu et quel est le rôle que l'on m'a confié.
Comme vous le savez peut-être, j'aime beaucoup Dakar, la capitale du Sénégal, et j'ai eu la chance d'y aller déjà trois fois pour rendre visite à une amie, puis à des amis au fil des voyages.
C'est à Dakar que j'ai rencontré Violaine Pierre, une jeune femme pleine d’énergie qui se donne à fond dans ses projets solidaires et qui voyage beaucoup (elle habite aujourd’hui à New York, a habité aux Philippines pour étudier le tourisme et a beaucoup voyagé en Asie. Après le tremblement de terre de 2010 à Haïti, elle est aussi partie aider comme volontaire).
Il y a deux ans lorsque je l'ai connue elle m'a parlé d'une plateforme en ligne internationale lancée avec Michal Alter qui a pour but de regrouper des tours et des activités dont les bénéfices vont directement aux communautés locales : du tourisme solidaire à but non lucratif.

Des expériences enrichissantes

Voyageant beaucoup et souvent dans des pays pauvres, j'ai pu constater que des agences de voyages prenaient une bonne partie des bénéfices en proposant des tours aux touristes et que cet argent ne revenait pas principalement aux villages qui faisaient tout le boulot. Visit.org a pour but d'être un intermédiaire entre le voyageur et les villages et 100% de l'argent récolté va aux villageois.

Nombre d'entre vous cherchent en voyage des expériences enrichissantes, pouvoir apprendre des savoirs faire locaux (apprendre à tisser, à cuisiner des plats traditionnels, à faire de la poterie...). Pour ma part j'aime le fait de concilier voyage et apprentissage. Mais en cherchant bien la plupart des agences ou des soi-disant associations demandent des sommes astronomiques, ce qui peut sembler étonnant pour des pays où la vie est si peu chère... Malheureusement, en général, seulement une petite partie de cet argent est donnée aux communautés...

Au fil des années, s'il y a une chose que j'ai apprise, c'est qu'il est difficile de sortir des sentier battus, de découvrir de nouveaux endroits (qui ne sont pas mentionnés dans les guides de voyage) et d'aller à la rencontre des gens. C'est alors là que rentre en jeu Visit.org !
Comment ça marche alors Visit.org? 

Il vous suffit de vous rendre sur leur site (qui est entièrement gratuit), vous choisissez le pays de destination et ce que vous recherchez comme tour (animaux, agriculture, culture, éducation...). Là différents lieux s'affichent, il suffit de cliquer dessus et de choisir celui qui vous convient le mieux.

Par exemple :
Vous êtes au Pérou et vous voulez visiter un village traditionnel andin Quechua, visitez l'association Awamaki.
Vous êtes au Costa Rica et vous voulez aider à sauver des Tortues, visitez l'association Latin American Sea Turtles.
Vous êtes au Vietnam et vous voulez aller randonner à travers des villages, visitez l’association Sapa O’Chau.
Vous êtes en Afrique du Sud et vous voulez faire du surf, visitez l'association The Surfers Kids.
Et tant d'autres à découvrir sur le site.

Mon rôle d'Ambassadrice
 
Avant mon départ pour plusieurs mois en Amérique du Sud, un heureux hasard a fait que trois amies de Dakar dont Violaine et moi nous sommes retrouvées sur Paris. Nous en avons profité pour nous voir le temps d'un restaurant et avons un peu reparlé de ce site qui se concrétisait de plus en plus. Violaine m'a alors dit que si ça m’intéressait, je pouvais peut-être les aider et qu'elle m'en reparlerait plus tard quand je serai sur place. Entre temps ça m'était un peu sorti de la tête...

Mais une fois partie en Amérique du Sud en arrivant au Pérou, j'ai reçu un e-mail de Violaine qui m'a alors rafraichie la mémoire et m'a alors proposée le rôle d'ambassadrice.
Ce statut de bénévole est proposé aux voyageurs qui, comme moi, adhèrent au projet et qui veulent y participer avec leur moyen.
Mon but est d'aller à la rencontre d’associations qui sont sur mon chemin, de prendre des renseignements, de vérifier les tours, de prendre des photos et de donner mon avis. J'ai été très emballée par l'idée.

J'ai été mise en contact avec Émilie, qui est responsable de la partie Pérou, et qui m'a aidée à trouver des associations.
Ma première asso était à Lurín dans la banlieue de Lima, l'association de Céramistes et tisserand Ichimay Wari, qui est en majorité originaire d'Ayacucho et qui est arrivée à Lurín dans les années 80 pour fuir le terrorisme qui frappait sa région.
On peut voir beaucoup de belles céramiques dans les boutiques de Cuzco, Lima... mais aller voir comment étaient fabriquées ces poteries m’intéressait plus que tout.
J'ai alors été sur place, visité plusieurs ateliers, parlé avec les artisans (ce qui était parfait pour pratiquer mon espagnol!), ajusté le tour (comment s'y rendre, combien de temps dure le tour, combien l'association demande d'argent pour cela, quel est l'atelier proposé... )
J'y consacrerai prochainement un article.
J'ai ensuite eu la chance de faire la connaissance d'Emilie, qui est très sympa, et qui tout comme Violaine met toute son énergie à faire marcher ce site ! Grâce à elle, j'ai aussi été faire deux autres associations et j'ai vraiment adoré ces expériences.
Tout cela me pousse vraiment à vous encourager à connaître ce site, à le partager et à essayer leurs tours, car j'espère que, comme moi, vous voulez voyager le plus éthiquement possible en en faisant bénéficier les communautés avant tout!

Une campagne de financement


Malgré tout, le site, qui est en plein extension, a besoin de financement pour avancer et vient de lancer une campagne de financement Indiegogo ou vous pouvez participer à votre échelle. C'est un beau projet, chaque petit geste compte et je vous en remercie d'avance.
Je vous invite également à suivre leur actualité sur Facebook.
https://www.indiegogo.com/projects/visit-org-meet-the-world-in-person#/story

2 commentaires:

  1. Sympa cette initiative ! Dans le genre ça me fait penser à "travel with a mission", ce n'est pas le même objectif mais le but est de rencontrer des locaux et encourager l'échange des cultures, je ne sais pas si tu connais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non je ne connaissais pas, interessant! :)

      Supprimer

Cherry Vez Zombie. Fourni par Blogger.

Search This Blog